Options d'accessibilité

Les options suivantes peuvent améliorer votre expérience de navigation dans notre site. Sélectionnez celles qui vous conviennent.

Feuille de style

Taille du texte

Agri-stabilité

Paiement

Lorsque, pour une année de participation donnée, la marge de l'année baisse de plus de 30 % par rapport à la marge de référence, cette baisse de marge est comblée à 70 % par un paiement du programme Agri-stabilité. L'année de participation est l'année au cours de laquelle se terminent le ou les exercices financiers de votre entreprise.

Le total des paiements des programmes Agri-stabilité et Agri-Québec Plus, pour une même année de participation, ne peut excéder 3 millions de dollars.

Tableau du paiement du programme Agri-stabilité

Marge de l'année en cours

Correspond à la marge de production de l'année de participation, laquelle correspond sommairement à la différence entre les revenus agricoles et les frais variables réalisés au cours de l'exercice financier de l'entreprise.

Marge de référence

Correspond à la moyenne des marges de production des cinq dernières années, à l'exception de la plus élevée et de la plus basse. Toutefois, la marge de référence ne peut être supérieure à la moyenne des dépenses admissibles de ces mêmes années.

À certaines conditions, il vous est possible de demander un paiement provisoire. Un paiement provisoire permet de recevoir plus rapidement les paiements du programme, sans avoir à attendre la fin de l'année financière.

Estimation des bénéfices

Tout en saisissant vos données financières, votre préparateur accrédité peut calculer une estimation des indemnités auxquelles vous avez droit avec le programme Agri-stabilité. Cette option est intégrée au module de saisie et de transmission des données financières. Ce module reproduit le processus automatisé de traitement et vous permettra d'obtenir une estimation des bénéfices avant même que nous traitions votre dossier.

Vous omettez de transmettre votre bilan de phosphore ou celui-ci n’est pas conforme?

Au plus tard le 15 mai de chaque année, vous devez déposer un bilan de phosphore au ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Si votre bilan n’est pas conforme ou si vous omettez de le déposer, des pénalités s’appliquent.