Retour à l'accueil de La Financière agricole du Québec
  • La Financière agricole
  • Financement
  • Assurances et protection du revenu
Restez informé!
FADQ Nouvelles > Publications 2012 > 

La Financière agricole

Accès médias

FADQ Nouvelles

Pour une gestion efficace des emprunts

La question budgétaire se trouve au cœur de la gestion d’une entreprise et, en agriculture, l’endettement est assurément l’un des points qui suscite le plus de questionnements en raison du contexte économique actuel.

Ce FADQ Nouvelles aborde le sujet en mettant de l’avant l’un des principaux facteurs de succès de nos entreprises agricoles : la planification. De fait, les chances de réussite d’une entreprise s’en trouvent grandement améliorées si on s’oblige, en tant que gestionnaire, à se projeter dans l’avenir pour savoir où nous allons et comment nous allons y parvenir. Quant à la gestion de ses emprunts, il importe de garder en tête l’importance d’avoir des liquidités suffisantes, de viser un endettement approprié de même qu’un bon contrôle des coûts.

Un financement à long terme adéquat

La capacité de financement doit se planifier à l’avance, avant même d’en avoir besoin pour réaliser ses projets. Ce faisant, il est possible d’analyser la situation de l’entreprise globalement et de s’assurer que le niveau d’endettement demeure approprié. La planification du financement inclut le rythme de remboursement de la dette, qui doit être ajusté en fonction de la capacité de remboursement de l’entreprise. Il est aussi crucial de planifier la séquence des investissements et de prioriser des investissements productifs, c’est-à-dire ceux dont les effets contribueront à une augmentation de la rentabilité de l’entreprise. En fait, le crédit est un levier qu’il convient d’utiliser avec prudence, lorsque les rendements attendus sont supérieurs au coût de l’emprunt.

L’importance du fonds de roulement

Rappelons d’abord que le ratio du fonds de roulement est calculé de la façon suivante : 

 

actif court terme
passif court terme

Il mesure donc le rapport entre [les liquidités et les encaissements prévisibles] et [les obligations financières de la prochaine année]. Ainsi, pour la majorité des entreprises, l’objectif est que ce ratio soit supérieur à 1, afin que les liquidités soient suffisantes pour couvrir les obligations.

Les avantages d’avoir un bon fonds de roulement sont les suivants :

  • Il indique que les liquidités sont suffisantes pour permettre un fonctionnement normal de l’entreprise.
  • Il réduit les risques à court terme et améliore la rentabilité de l’entreprise, en permettant de profiter d’escompte de fournisseurs par exemple.
  • Il donne le temps au producteur de réaliser son plan d’entreprise.

 

Une bonne gestion du risque financier de l’entreprise

Une entreprise qui conserve une bonne structure financière diminue grandement son risque financier. Par exemple, l’amélioration de son autonomie financière est une bonne façon d’y parvenir. De plus, une entreprise devrait avoir un excédent monétaire suffisant pour couvrir les imprévus et pour capitaliser l’entreprise. Cela lui permet de faire face aux éventuelles fluctuations de marché.

Par ailleurs, une remontée des taux d’intérêt constitue toujours un risque financier pour une entreprise. Actuellement, les faibles taux d’intérêt sont une occasion de réduire le coût de financement et de consacrer ces réductions de dépenses au remboursement de sa dette.

Un financement bien choisi
Le choix du financement est primordial afin de s’assurer d’obtenir des conditions de prêts et des taux d’intérêt avantageux. La garantie gouvernementale, offerte par la FADQ, est un bon moyen d’y arriver et ce, peu importe votre région ou votre production.
Plus que du financement
Les conseillers en financement de la FADQ ont à cœur la pérennité des entreprises agricoles qu’ils accompagnent. Ils font leur travail dans une optique de financement responsable, en considérant toujours la capacité de remboursement de l’entreprise. De plus, ils offrent des produits pouvant aider les producteurs à maîtriser l’aspect financier de leur entreprise. Par exemple, chaque producteur peut recevoir, annuellement, son Analyse financière personnalisée. Celle-ci dresse un portrait simplifié mais global de la situation financière de l’entreprise et de son évolution récente. En outre, cet outil permet de la situer quant aux résultats obtenus dans son secteur d’activités. L’analyse financière personnalisée constitue une base intéressante de discussions avec son conseiller en financement ou tout autre spécialiste du secteur et peut aussi permettre de procéder à une analyse plus poussée des résultats. Les conseillers offrent aussi une façon rapide et économique d’obtenir du financement pour les projets futurs de l’entreprise, grâce au Plan global d’investissement. Ce dernier permet au producteur de planifier de façon judicieuse et réaliste les projets des cinq prochaines années et de rester centré sur ses objectifs.