Retour à l'accueil de La Financière agricole du Québec
  • La Financière agricole
  • Financement
  • Assurances et protection du revenu
Géomatique
Géomatique à la FADQ > Historique > 

La Financière agricole

Géomatique

La géomatique à la FADQ

Historique

La Financière agricole du Québec assure annuellement plus de 1,4 million d'hectares de cultures. Pour déterminer le montant de la cotisation et, s'il y a lieu, celui de l'indemnisation, elle doit connaître les superficies assurées avec le plus de précision possible.

Différentes approches ont été utilisées au cours des dernières années pour évaluer ces superficies : déclaration faite par le client, mesurage à moto, mesurage à vélo, relevés GPS, photographies aériennes papier et enfin relevés podomètre, technique qui était la plus utilisée.

En 1994, une nouvelle façon d'obtenir cette information utilisant la géomatique a été introduite : le mesurage assisté par ordinateur. Cette technique a permis à La Financière agricole :

  • de procéder au mesurage des terres agricoles 12 mois par année;
  • d'accroître la productivité (27 hectares/heure au lieu de 3 avec le podomètre);
  • d'assurer une meilleure précision (marge d'erreur de ± 3 % au lieu de ± 10 % avec le podomètre);
  • de diminuer les coûts (1,50 $/hectare au lieu de 7,30 $ avec le podomètre);
  • de produire des plans de ferme de qualité;
  • de constituer la Base de données territoriale agricole;
  • de réaliser une application de cartographie interactive, le Plan de ferme électronique.

Aujourd'hui, la géomatique est utilisée pour répondre aux différents besoins de gestion et d'analyse des données géographiques de l'organisation.

Haut de page