Passer au contenu
Logo du gouvernement du Québec. Accéder à Québec.ca
La Financière agricole
du Québec
La Financière agricole du Québec

Accessibility options

The following options can improve your browsing experience on our site. Select the options that suit you best.

Style Sheet

Text size

News room

Près de 16 M$ en soutien au secteur bovin grâce au Programme d’assurance stabilisation des revenus agricoles

La Financière agricole du Québec versera près de 16 M$ aux producteurs de veaux d’embouche, de bouvillons et de bovins d’abattage et de veaux de grain dans le cadre de la deuxième avance de compensation de l’année d’assurance 2020 au Programme d'assurance stabilisation des revenus agricoles (ASRA). Ces sommes permettront aux producteurs d'avoir accès à des liquidités dans un contexte où le prix de vente est inférieur au coût de production.

Pour les producteurs de veaux d'embouche, le paiement s'élève à près de 12,5 M$, ce qui représente 28,08 $ par vache et 0,3216 $ par kilogramme de veau vendu. Pour ce qui est des producteurs de bouvillons et de bovins d'abattage, ils recevront un peu plus de 2,5 M$, soit 0,0891 $ par kilogramme de gain de poids ou 31,62 $ par bouvillon vendu. Quant aux producteurs de veaux de grain, ils recevront 558 900 $, soit 8,28 $ par veau vendu.

Ce second paiement porte à 75,6 M$ le montant total versé au secteur bovin en 2020 par le Fonds d’assurance stabilisation des revenus agricoles. Rappelons que ce fonds est financé aux deux tiers par le gouvernement et au tiers par les producteurs de bovins.

La Financière agricole favorise le développement des entreprises agricoles en les protégeant, entre autres, des fluctuations des prix du marché et des coûts de production. Grâce aux sommes versées lors de cette deuxième avance, les producteurs de veaux d'embouche, de bouvillons et de bovins d'abattage et de veaux de grain bénéficieront de liquidités supplémentaires pour poursuivre leurs activités.

Faits saillants sur le programme ASRA

  • Programme de type collectif qui protège contre la fluctuation des prix et des coûts de production
  • Paiements versés lorsque le prix de vente moyen d’un produit est inférieur au revenu stabilisé ajusté, lequel est basé sur le coût moyen de production des entreprises spécialisées
  • Programme financé aux deux tiers par La Financière agricole et au tiers par les adhérents. Les montants nets versés excluent les contributions des adhérents
  • Productions couvertes : agneaux, bouvillons et bovins d’abattage, céréales (avoine, blé, orge) et canola, porcelets, porcs, veaux d’embouche, veaux de grain