Passer au contenu
La Financière agricole du Québec

Options d'accessibilite

Les options suivantes peuvent améliorer votre expérience de navigation dans notre site. Sélectionnez celles qui vous conviennent.

Feuille de style

Taille du texte

Salle de presse

Bilan de mi-saison 2021 en assurance récolte : région de la Montérégie

Châteauguay, le 14 juillet 2021. – La Financière agricole du Québec présente le bilan de mi saison en assurance récolte pour la région de la Montérégie. Ce bilan décrit les conditions climatiques et leurs effets sur les cultures produites dans cette région. Il fait également le point sur la survie à l’hiver des plantes pérennes, des abeilles, de l’ensemencement et du développement des cultures annuelles, ainsi que sur le déroulement des premières récoltes.

Faits marquants en date du 6 juillet

  • Conditions hivernales favorables et très bonne survie des cultures pérennes comme les prairies et les luzernières, les céréales d’automne, les fraisières ainsi que les jeunes pommiers en implantation
  • Mortalité hivernale variable chez les abeilles mais plus importante dans la Montérégie-Ouest
  • Courte récolte du sirop d’érable en raison des températures douces. Rendement et qualité fortement inférieurs à la normale
  • Printemps exceptionnellement hâtif et très sec, favorisant l’avancement rapide des travaux aux champs
  • Gelées nocturnes jumelées à des températures fraîches de la mi-avril jusqu’au début mai et gel printanier tardif de la fin mai ayant causé des dommages aux cultures
  • Conditions climatiques très sèches, ensoleillées et venteuses de mai jusqu’à la fin juin causant un important déficit hydrique
  • Bon début de saison pour les vergers. Floraison en avance de plus d’une semaine, mais traitements contre la brûlure bactérienne nécessaires dans certains secteurs
  • Récolte très hâtive des fraises. Gel important des fleurs à la fin mai et chaleur de juin accélérant le mûrissement. Rendements inférieurs à la normale mais de bonne qualité
  • Première fauche de foin effectuée dans de bonnes conditions. Rendements près des normales mais bonne qualité. Faible repousse pour la deuxième fauche en raison du manque de pluie malgré les précipitations de la fin juin favorisant la repousse des plantes
  • Globalement, début de saison caractérisé par un déficit hydrique affectant la levée, la croissance et le rendement de l’ensemble des cultures

Pour en connaître davantage sur l’état des cultures des différentes productions couvertes par le Programme d’assurance récolte, vous pouvez consulter l’état des cultures au Québec.

Citation

« Chaque année, alors que les producteurs agricoles de la région s’activent dans les champs, La Financière agricole dresse un portrait de l'état des cultures de la mi-saison. Si les rendements ou la qualité des récoltes ne sont pas au rendez-vous à la suite de conditions climatiques ou de phénomènes naturels incontrôlables, le Programme d'assurance récolte peut intervenir pour compenser les pertes de revenus. »

Mme Sonia Simard, directrice territoriale

La Financière agricole du Québec, c’est…   

  • Une relation d’affaires avec près de 24 000 entreprises agricoles et forestières
  • Une offre de produits et de services de qualité en financement, assurance et protection du revenu
  • Des valeurs assurées s'élevant à 4,1 G$ et un portefeuille de garanties de prêts de 5,78 G$
  • Une relève agricole au cœur de nos priorités : aide financière directe et adaptée à sa réalité
  • Une équipe soucieuse des besoins de ses clients et des enjeux en agriculture

– 30 –

Information :

Brigitte Paradis, directrice régionale
La Financière agricole du Québec
Centre de services de Chateauguay
450 691-1346

Joindre les relations médias par courriel