Options d'accessibilité

Les options suivantes peuvent améliorer votre expérience de navigation dans notre site. Sélectionnez celles qui vous conviennent.

Feuille de style

Taille du texte

Salle de presse

De la Base de données des cultures assurées à la Base de données des parcelles et productions agricoles déclarées

Depuis 2006, La Financière agricole du Québec publie une base de données des parcelles avec les productions agricoles déclarées par ses clients.

La première variante de cette base de données (Base de données des cultures généralisées) regroupait des champs adjacents appartenant au même grand groupe cultural. À partir de 2007, l'ensemble des parcelles individuelles a été fourni (Base de données des cultures assurées). Néanmoins, certaines limitations étaient encore présentes : certains codes de culture minoritaires étaient omis, les cultures étaient regroupées sans fournir de détails, et les parcelles avec de multiples cultures étaient ignorées.

Le nom de la base de données a été modifié pour indiquer qu'elle englobe à la fois des données géospatiales de parcelles agricoles et des données de déclarations de productions agricoles (pas seulement des données relatives aux cultures), la source n'ayant cependant pas changé. Seule son interprétation a évolué.

Dans un souci de simplification de la procédure de création de la base de données et afin de fournir aux usagers le maximum d'informations possible, nous avons décidé de ne plus omettre de codes de production agricole, de proposer un regroupement tout en gardant le détail des productions incluses dans ce groupe et de fournir l'information au sujet des parcelles avec multiples productions. De plus, une meilleure interprétation des cas particuliers liés aux assurances est réalisée afin de maximiser le nombre de parcelles dont l'information sur la production peut être fournie.

Nous avons aussi changé les noms des attributs pour respecter une certaine normalisation avec notre base de données interne.

Les multiples productions sur une parcelle entraînaient un défi supplémentaire pour éviter le dédoublement des enregistrements. Nous avons choisi de transposer les attributs concernant les codes de production et les pourcentages associés en autant de colonnes qu'il y a de productions présentes sur la parcelle.

Pour les usagers qui auraient besoin d'une continuité historique, nous avons actualisé chacune des années depuis 2003.

Consulter la Base de données des parcelles et productions agricoles déclarées