Passer au contenu
Logo du gouvernement du Québec. Accéder à Québec.ca
La Financière agricole
du Québec
La Financière agricole du Québec

Options d'accessibilite

Les options suivantes peuvent améliorer votre expérience de navigation dans notre site. Sélectionnez celles qui vous conviennent.

Feuille de style

Taille du texte

Salle de presse

Le Fonds d’investissement pour la relève agricole célèbre ses 10 ans : 170 jeunes entrepreneurs soutenus partout au Québec et l’histoire continue

Depuis ses débuts en 2011, le Fonds d’investissement pour la relève agricole (FIRA) a permis à 170 entrepreneurs de toutes les régions du Québec de concrétiser leur projet agricole ou agroalimentaire. Il a généré des investissements directs de plus de 90 millions de dollars et a contribué à la création et au maintien de 550 emplois.

Tel est le bilan dressé, à l’occasion de  son 10e anniversaire, par les partenaires du FIRA, soit La Financière agricole du Québec, le Fonds de solidarité FTQ et Capital régional et coopératif Desjardins. Chacun d’eux a souscrit 25 M$ lors du démarrage de l’organisation. Ils tiennent à saluer le travail et l’engagement de l’équipe du FIRA et de son directeur général, Paul Lecomte, qui ont grandement contribué à la création et à la pérennité de nouvelles entreprises et d’entreprises établies à l’occasion de transferts.

Le FIRA, qui a été renouvelé par le gouvernement du Québec en janvier 2019, accompagne les jeunes de moins de 40 ans dans leur projet de démarrage ou d’acquisition d’entreprise. Au cours des années, le rêve d’accéder à la propriété est devenu une réalité pour plusieurs jeunes entrepreneurs grâce à des programmes de financement à la fois innovants et souples. Les investissements du FIRA sont principalement faits sous la forme de prêts de mise de fonds ou d’ententes de location-achat de terres agricoles.

« Au moment de lancer ce programme, bien qu’il y ait eu une excellente offre de services financiers pour les entreprises agricoles matures, nous pouvions constater qu’il manquait d’outils adaptés pour celles et ceux qui voulaient se lancer en production. Nos objectifs étaient de favoriser l’entrée en agriculture de jeunes. Nous souhaitions apporter un soutien à ces jeunes d’exception et agir comme phare pour le réseau financier. Après 10 ans, nous constatons que l’accès au capital s’est amélioré pour les jeunes. Nous percevons aussi que notre expérience a pu y contribuer », explique M. Paul Lecomte, directeur général du FIRA.

Pour marquer ces 10 ans, le FIRA présentera sur son site Web, tout au long de l’année, les succès d’entreprises qu’il a accompagnées, telles que :

 Le FIRA célèbre ses 10 ans. La FADQ joint sa voix à la FTQ et à Capital régional et coopératif Desjardins.