Passer au contenu
Logo du gouvernement du Québec. Accéder à Québec.ca
La Financière agricole
du Québec
La Financière agricole du Québec

Options d'accessibilite

Les options suivantes peuvent améliorer votre expérience de navigation dans notre site. Sélectionnez celles qui vous conviennent.

Feuille de style

Taille du texte

Salle de presse

Bilan de l’assurance récolte 2020 : plus de 110 M$ versés aux producteurs

La Financière agricole du Québec dresse le bilan 2020 des cultures à l’échelle du Québec et fait le point sur les résultats des interventions du Programme d’assurance récolte qui comptait 11 523 entreprises agricoles assurées. Elle a versé à ce jour près de 110,4 millions de dollars à près de 7 060 entreprises ayant subi des pertes indemnisables. De ce montant, plus de 66 millions de dollars ont été versés pour le foin et les pâturages et près de 17 millions de dollars, pour les céréales, le maïs-grain et les protéagineuses. Les valeurs assurées en 2020 s’élevaient à près de 1,7 milliard de dollars.

Portrait provincial 2020

Résumé des conditions climatiques de la saison 2020 et leurs impacts sur les principales cultures assurées.

Hiver

  • L’hiver a été caractérisé par un faible couvert de neige.
  • Les températures hivernales ont été plus froides que les normales et des précipitations de neige sont survenues à la mi-mai dans plusieurs régions.
  • La survie à l’hiver a été difficile pour les prairies à prédominance de légumineuses et les céréales d’automne, surtout dans les régions au sud-ouest du Québec.
  • La mortalité hivernale des abeilles, des arbustes fruitiers ainsi que des pommiers a été faible dans la plupart des régions.

Printemps

  • La saison acéricole, bien que tardive, a donné un rendement et une qualité supérieurs à la normale pour la plupart des producteurs.
  • Le printemps a été tardif avec des températures fraîches et des précipitations de neige ont eu lieu à la mi-mai dans plusieurs régions.
  • Les précipitations ont été inférieures à la normale.
  • Les conditions sèches du sol ont permis de devancer le début des semis dans les régions à faible couvert de neige.
  • L’émergence des cultures annuelles ainsi que la croissance des plantes vivaces ont été très lentes en raison du manque d’eau et des températures froides du début de la saison.
  • Les gelés tardives ont causé la mortalité de plantules semées hâtivement, obligeant des resemis par endroit.
  • La croissance du foin a été retardée en raison du temps frais et du manque d’eau.

Été

  • L’été a été caractérisé par un climat chaud et de très faibles précipitations jusqu’en août sur l’ensemble du territoire. On recense trois canicules.
  • La production de foin a été marquée par d’importantes pertes de quantité liées au manque de chaleur du début de la saison ainsi qu’à la sécheresse et aux fortes chaleurs qui ont suivi.
  • La croissance a été difficile pour les céréales, le soya et le maïs en raison du manque d’eau.
  • Les cultures fruitières et légumières sans irrigation ont souffert du manque d’eau et leurs rendements ont été plus faibles.
  • Les céréales d’automne ont eu un rendement bien en dessous de la normale.
  • Quelques évènements climatiques sont survenus dans différentes régions, tels que des épisodes de vent violent et de grêle.

Automne

  • Les températures ont été au-dessus de la normale jusqu’en octobre.
  • Les premières gelés nocturnes sont survenues au début septembre dans les régions plus au nord et à la fin du mois pour les autres régions.
  • Les récoltes se sont déroulées majoritairement dans de bonnes conditions, malgré les précipitations de pluie et de neige d’octobre.
  • Le long redoux du début novembre ayant fait fondre les accumulations de neige, combiné au refroidissement qui a suivi, a permis des travaux sur un sol gelé.
  • Les gelés hâtives ont toutefois nui aux récoltes tardives comme celles de la pomme de terre et des légumes de terre, comme la carotte.

En date du 15 février 2021, le nombre d’avis de dommages était de 6 248, comparativement à :

  • 5 808 pour la saison 2019;
  • 4 787 pour la saison 2018.

Référez-vous au bilan fin de saison 2020 du bulletin L’état des cultures au Québec pour en savoir davantage sur le sujet.

Portrait régional 2020

Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec

300 entreprises agricoles assurées pour des valeurs représentant 35,6 M$. De ce nombre, 230 entreprises ayant subi des pertes indemnisables ont reçu des sommes totalisant plus de 2,2 M$, dont plus de 1,3 M$ pour le foin et les pâturages et près de 569 000 $ pour l’apiculture.

Bas-Saint-Laurent

1 362 entreprises agricoles assurées pour des valeurs représentant 135,7 M$. De ce nombre, 911 entreprises ayant subi des pertes indemnisables ont reçu des sommes totalisant près de 23,6 M$, dont près de 22,3 M$ pour le foin et les pâturages et plus de 612 000 $ pour les pommes de terre.

Capitale-Nationale

350 entreprises agricoles assurées pour des valeurs représentant 50,7 M$. De ce nombre, 239 entreprises ayant subi des pertes indemnisables ont reçu des sommes totalisant plus de 2,4 M$, dont près de 1,0 M$ pour le foin et les pâturages et plus de 921 000 $ pour les céréales, le maïs-grain et les protéagineuses.

Centre-du-Québec

1 442 entreprises agricoles assurées pour des valeurs représentant 199 M$. De ce nombre, 834 entreprises ayant subi des pertes indemnisables ont reçu des sommes totalisant plus de 9,7 M$, dont près de 6,0 M$ pour le foin et les pâturages et plus de 1,8 M$ pour les céréales, le maïs-grain et les protéagineuses.

Chaudière-Appalaches

2 247 entreprises agricoles assurées pour des valeurs représentant plus de 176 M$. De ce nombre, 1 263 entreprises ayant subi des pertes indemnisables ont reçu des sommes totalisant plus de 11,5 M$, dont près de 8,4 M$ pour le foin et les pâturages et plus de 2,1 M$ pour les céréales, le maïs-grain et les protéagineuses.

Côte-Nord

36 entreprises agricoles assurées pour des valeurs représentant 2,4 M$. De ce nombre, 13 entreprises ayant subi des pertes indemnisables ont reçu des sommes totalisant plus de 74 000 $ pour le foin et les pâturages.

Estrie

782 entreprises agricoles assurées pour des valeurs représentant 70,8 M$. De ce nombre, 339 entreprises ayant subi des pertes indemnisables ont reçu des sommes totalisant plus de 2,1 M$, dont près de 1,5 M$ pour le foin et les pâturages et plus de 344 000 $ les céréales, le maïs-grain et les protéagineuses.

Gaspésie─Îles-de-la-Madeleine

102 entreprises agricoles assurées pour des valeurs représentant près de 9 M$. De ce nombre, 80 entreprises ayant subi des pertes indemnisables ont reçu des sommes totalisant plus de 1,5 M$, dont près de 1,4 M$ pour le foin et les pâturages et plus de 77 000 $ pour les pommes de terre.

Lanaudière

546 entreprises agricoles assurées pour des valeurs représentant 101,9 M$. De ce nombre, 364 entreprises ayant subi des pertes indemnisables ont reçu des sommes totalisant plus de 11,9 M$, dont plus de 6 M$ pour le foin et les pâturages et plus de 2 M$ pour les céréales, le maïs-grain et les protéagineuses.

Laval–Laurentides

352 entreprises agricoles assurées pour des valeurs représentant 64,2 M$. De ce nombre, 228 entreprises ayant subi des pertes indemnisables ont reçu des sommes totalisant plus de 2,1 M$, dont près de 950 000 $ pour le foin et les pâturages et plus de 484 000 $ pour la pomme.

Mauricie

491 entreprises agricoles assurées pour des valeurs représentant un peu plus de 67,4 M$. De ce nombre, 334 entreprises ayant subi des pertes indemnisables ont reçu des sommes totalisant plus de 7,2 M$, dont plus de 5,2 M$ pour le foin et les pâturages et plus de 912 000 $ pour les céréales, le maïs-grain et les protéagineuses.

Montérégie

3 117 entreprises agricoles assurées pour des valeurs représentant près de 642 M$. De ce nombre, 1 553 entreprises ayant subi des pertes indemnisables ont reçu des sommes totalisant plus de 24,9 M$, dont plus de 6,8 M$ pour le foin et les pâturages et plus de 6,7 M$ pour les cultures maraîchères.

Outaouais

336 entreprises agricoles assurées pour des valeurs représentant près de 30 M$. De ce nombre, 280 entreprises ayant subi des pertes indemnisables ont reçu des sommes totalisant plus de 2,5 M$, dont plus de 2,2 M$ pour le foin et les pâturages et plus de 191 000 $ pour les céréales, le maïs-grain et les protéagineuses.

Saguenay─Lac-Saint-Jean

762 entreprises agricoles assurées pour des valeurs représentant 109,9 M$. De ce nombre, 550 entreprises ayant subi des pertes indemnisables ont reçu des sommes totalisant plus de 8 M$, dont plus de 3,4 M$ pour le foin et les pâturages et près de 2 M$ pour les pommes de terre.

Référez-vous aux cartes suivantes pour une image de toutes les régions :