La Financière agricole du Québec

Options d'accessibilite

Les options suivantes peuvent améliorer votre expérience de navigation dans notre site. Sélectionnez celles qui vous conviennent.

Feuille de style

Taille du texte

Salle de presse

Programme d’assurance récolte : plus de 96,3 M$ versés aux producteurs en 2021

La Financière agricole du Québec dépose son bilan provincial des cultures de même que de l’intervention du Programme d’assurance récolte de la dernière année. Parmi les 11 580 entreprises agricoles assurées, elle a versé près de 96,3 M$ à près de 6 680 entreprises ayant subi des pertes indemnisables. De ce montant, plus de 10,6 M$ ont été versés pour les cultures de petits fruits et près de 50,1 M$, pour le foin et les pâturages. Les valeurs assurées en 2021 étaient de plus de 1,9 G$.

Portrait provincial 2021

Hiver

  • L’hiver a été caractérisé par un faible couvert de neige disparaissant rapidement à la fin de la saison. Les températures hivernales moyennes ont été plus douces que les normales sur la totalité du territoire.
  • Malgré le faible couvert de neige, il y a eu peu ou pas de mortalité hivernale constatée.

Printemps

  • Le faible couvert de neige et le climat ont écourté la saison acéricole. Il en a résulté un rendement en dessous de la normale et une qualité dans la normale ou inférieure à celle-ci.
  • Le printemps a été hâtif avec des températures clémentes et un indice d’assèchement élevé. Ces conditions ont notamment permis de devancer la période des semis dans plusieurs régions.
  • L’absence de précipitations en début de saison a nui à une levée égale des cultures annuelles.
  • Les gelées printanières tardives ont affecté le développement de plusieurs cultures, nécessitant des resemis dans certains cas.
  • La croissance rapide du foin en début de saison a permis de devancer la première fauche dans certaines régions.

Été

  • L’été a été caractérisé par la variabilité de son climat et des précipitations beaucoup plus faibles que la normale sur le centre et l’ouest du territoire. Plusieurs canicules ont été enregistrées dès le début de juin.
  • Le déficit hydrique amorcé au printemps s’est poursuivi minimalement dans la première moitié de la saison, nécessitant l’irrigation des cultures dans plusieurs productions, notamment celles maraîchères et les pommes de terre. Même les précipitations plus fréquentes qui ont suivi en juillet et août n’ont pas suffi à enrayer les effets du déficit hydrique sur les rendements de plusieurs cultures.
  • Plusieurs gelées tardives ont été enregistrées ayant causé de fortes pertes dans les bleuetières du Saguenay─Lac-Saint-Jean.
  • La production de foin s’est déroulée dans les délais normaux ou presque. Le rendement final a été dans la moyenne ou inférieur en raison du manque ou du surplus d’eau selon la région.
  • Les céréales d’automne ont connu un meilleur rendement que celles de printemps en raison de leur stade avancé de développement lors du manque d’eau.
  • Plusieurs évènements climatiques sont survenus dans différentes régions, tels que des épisodes de vent violent et de grêle.

Automne

  • Des températures en dessous de la normale ainsi que de fréquentes précipitations sous forme de pluie ont été observées.
  • La majorité des secteurs ont reçu plus de pluie en septembre, mais cette fréquence a diminué en octobre et novembre, permettant la finalisation des récoltes et des travaux aux champs préparatoires à l’hiver.
  • Les gelés automnales sont survenues plus tard qu’à l’habitude dans plusieurs régions.
  • La récolte des petits fruits s’est conclue avec un rendement inférieur dans les régions ayant connu un gel tardif. Les autres cultures ont eu des rendements majoritairement dans la normale ou en dessous de celle-ci alors que le début hâtif de la saison aurait pu laisser présager des rendements supérieurs.

En date du 8 février 2022, le nombre d’avis de dommages était de 6 227 comparativement à :

  • 6 219 pour la saison 2020
  • 5 600 pour la saison 2019

Référez-vous au bilan fin de saison 2021 du bulletin L'état des cultures au Québec pour en savoir davantage sur le sujet.

Portrait régional 2021

Abitibi-Témiscamingue et Nord-du-Québec

  • 311 entreprises agricoles assurées pour des valeurs représentant 41,6 M$. De ce nombre, 197 entreprises ayant subi des pertes indemnisables ont reçu des sommes totalisant plus de 3,2 M$, dont près de 2,6 M$ pour le foin et les pâturages et près de 271 000 $ pour les céréales, le maïs-grain et les protéagineuses.

Bas-Saint-Laurent

  • 1 369 entreprises agricoles assurées pour des valeurs représentant 151 M$. De ce nombre, 934 entreprises ayant subi des pertes indemnisables ont reçu des sommes totalisant plus de 11,9 M$, dont plus de 11,2 M$ pour le foin et les pâturages et plus de 351 000 $ pour les pommes de terre.

Capitale-Nationale

  • 354 entreprises agricoles assurées pour des valeurs représentant 56 M$. De ce nombre, 182 entreprises ayant subi des pertes indemnisables ont reçu des sommes totalisant plus de 2,8 M$, dont plus de 1,9 M$ pour le foin et les pâturages et plus de 370 000 $ pour les céréales, le maïs-grain et les protéagineuses.

Centre-du-Québec

  • 1 432 entreprises agricoles assurées pour des valeurs représentant 219,7 M$. De ce nombre, 738 entreprises ayant subi des pertes indemnisables ont reçu des sommes totalisant plus de 6,6 M$, dont plus de 4,1 M$ pour le foin et les pâturages et plus de 1,3 M$ pour les céréales, le maïs-grain et les protéagineuses.

Chaudière-Appalaches

  • 2 206 entreprises agricoles assurées pour des valeurs représentant près de 196 M$. De ce nombre, 774 entreprises ayant subi des pertes indemnisables ont reçu des sommes totalisant près de 6,4 M$, dont plus de 3,2 M$ pour le sirop d’érable et plus de 2 M$ pour le foin et les pâturages.

Côte-Nord

  • 38 entreprises agricoles assurées pour des valeurs représentant 2,7 M$. De ce nombre, 27 entreprises ayant subi des pertes indemnisables ont reçu des sommes totalisant plus de 834 000 $, dont plus de 590 000 $ pour le foin et les pâturages et plus de 244 000 $ pour les petits fruits.

Estrie

  • 1 126 entreprises agricoles assurées pour des valeurs représentant 130 M$. De ce nombre, 740 entreprises ayant subi des pertes indemnisables ont reçu des sommes totalisant plus de 8,3 M$, dont plus de 3,9 M$ pour le foin et les pâturages et plus de 2,6 M$ pour le sirop d’érable.

Gaspésie─Îles-de-la-Madeleine

  • 104 entreprises agricoles assurées pour des valeurs représentant près de 9,8 M$. De ce nombre, 45 entreprises ayant subi des pertes indemnisables ont reçu des sommes totalisant plus de 201 000 $, dont plus de 141 000 $ pour le foin et les pâturages et près de 55 000 $ pour les céréales, le maïs-grain et les protéagineuses.

Lanaudière

  • 553 entreprises agricoles assurées pour des valeurs représentant 115,2 M$. De ce nombre, 316 entreprises ayant subi des pertes indemnisables ont reçu des sommes totalisant plus près de 6,56 M$, dont près de 2,7 M$ pour le foin et les pâturages et près de 1,3 M$ pour les cultures maraîchères.

Laval-Laurentides

  • 343 entreprises agricoles assurées pour des valeurs représentant 72,1 M$. De ce nombre, 230 entreprises ayant subi des pertes indemnisables ont reçu des sommes totalisant plus de 3,2 M$, dont près de 1,5 M$ pour le foin et les pâturages et plus de 864 000 $ pour les pommes.

Mauricie

  • 475 entreprises agricoles assurées pour des valeurs représentant un peu plus de 75 M$. De ce nombre, 270 entreprises ayant subi des pertes indemnisables ont reçu des sommes totalisant près de 3,5 M$, dont près de 2,4 M$ pour le foin et les pâturages et plus de 795 000 $ pour les céréales, le maïs-grain et les protéagineuses.

Montérégie

  • 2 815 entreprises agricoles assurées pour des valeurs représentant près de 661 M$. De ce nombre, 1 235 entreprises ayant subi des pertes indemnisables ont reçu des sommes totalisant plus de 19 M$, dont près de 7,3 M$ pour le foin et les pâturages et près de 3,9 M$ pour les cultures maraîchères.

Outaouais

  • 344 entreprises agricoles assurées pour des valeurs représentant 33,2 M$. De ce nombre, 285 entreprises ayant subi des pertes indemnisables ont reçu des sommes totalisant plus de 3,6 M$, dont plus de 3,1 M$ pour le foin et les pâturages et plus de 513 000 $ pour les céréales, le maïs-grain et les protéagineuses.

Saguenay─Lac-Saint-Jean

  • 780 entreprises agricoles assurées pour des valeurs représentant 125,1 M$. De ce nombre, 647 entreprises ayant subi des pertes indemnisables ont reçu des sommes totalisant plus de 17,6 M$, dont plus de 9,7 M$ pour les petits fruits et près plus de 6,5 M$ pour le foin et les pâturages.

Référez-vous aux cartes suivantes pour une image de toutes les régions :