Passer au contenu
La Financière agricole du Québec

Options d'accessibilite

Les options suivantes peuvent améliorer votre expérience de navigation dans notre site. Sélectionnez celles qui vous conviennent.

Feuille de style

Taille du texte

News room

Bulletin Transac-TERRES 2020 

La Financière agricole du Québec (FADQ) présente sa compilation de transactions de terres en culture et de terres agricoles pour l’année 2019. La valeur moyenne pour les terres en culture est de 24 237 $/ha comparativement à 22 694 $/ha en 2018. Concernant les terres agricoles, la valeur est de 17 707 $/ha comparativement à 16 685 $/ha en 2018.

En 2018, la valeur moyenne des terres en culture compilée par la FADQ avait atteint 22 694 $/ha. La variation annuelle du prix des terres en culture en 2019 était de 6,8 %, comparativement à 6,7 % en 2018. Cette situation s’explique entre autres par une augmentation marquée du prix des terres en culture de la Capitale-Nationale, des Laurentides et du Centre-du-Québec.

Les terres agricoles compilées en 2019 ont atteint une valeur de 17 707 $/ha comparativement à 16 685 $/ha en 2018. Cela représente une différence de 1 021 $/ha (+6,1 %). L’augmentation du prix des terres agricoles de la région de l’Abitibi-Témiscamingue (61 %) survient après une baisse marquée en 2018. Pour cette région, la valeur moyenne des terres agricoles compilées est passée de 891 $/ha en 2018 à 1 439 $/ha en 2019. La baisse du prix des terres agricoles de la région du Bas-Saint-Laurent s’explique par une diminution des transactions compilées près du fleuve qui, sur base historique, présentent des valeurs plus élevées.

Valeurs moyennes, par année, des terres en culture et des terres agricoles compilées par la FADQ au Québec
AnnéeTerres en culture
Valeur $/ha
Terres en culture
Écart %
Terres agricoles
Valeur $/ha
Terres agricoles
Écart %
201520 00929,714 37618,7
201621 898  9,415 7179,3
201721 265 -2,914 547-7,4
2018 1 22 694  6,716 68514,7
201924 237  6,817 7076,1

Valeur moyenne mise à jour à la suite de la compilation additionnelle de transactions.

Données régionales

Terres en culture

En 2019, les écarts les plus importants ont été observés dans les régions de la Capitale-Nationale (+39 %), des Laurentides (+26 %) et du Centre-du-Québec (+24 %). À l’inverse, les prix recensés des terres en culture de la région du Bas-Saint-Laurent (-1 %) sont stables.

Terres agricoles

La compilation des transactions de terres agricoles permet de constater des valeurs moyennes régionales variant de plus de 39 000 $/ha à moins de 5 000 $/ha. Les écarts annuels observés sont également très variables d’une région à l’autre. Bien que certaines régions comme l’Abitibi-Témiscamingue, les Laurentides et la Chaudière-Appalaches Sud aient connu des augmentations importantes, la région du Bas-Saint-Laurent a subi, quant à elle, une baisse de 13 % de 2018 à 2019.

La valeur à l’hectare attribuée à une terre agricole diffère d’une région à l’autre ainsi qu’au sein d’une même région. Plusieurs facteurs influencent, à l’échelle locale, les conditions d’offre et de demande des terres agricoles. Parmi ces facteurs, notons l’usage d’une terre, les caractéristiques spécifiques du sol, son état général, son accessibilité, sa situation géographique et sa proximité des marchés. La disponibilité des terres sur un territoire donné et à un moment précis, ainsi que la situation financière de l’acheteur peuvent également avoir des répercussions sur la valeur accordée à une terre agricole

À titre indicatif, les données présentées ne peuvent être utilisées pour déterminer la valeur d’une terre en particulier.

Valeurs moyennes des terres en culture et des terres agricoles compilées par la FADQ par région administrative
Régions administrativesTerres en culture
2019
Moyenne
$/ha
Terres en culture
2019
Écart type
$/ha
Terres en culture
2018 2
Moyenne
$/ha
Terres en culture
Écart
2018-2019
%
Terres agricoles
2019
Moyenne
$/ha
Terres agricoles
2019
Écart type
$/ha
Terres agricoles 2018
Moyenne
$/ha
Terres agricoles
Écart
2018-2019
%
Bas-Saint-Laurent  6 029  5 456  6 113 -1  5 273  4 932  6 051-13
Saguenay–Lac-Saint-Jean  7 570  2 216  7 339  3  5 503 2 253  4 508  22
Capitale-Nationale13 083  4 954  9 43739  9 494 5 12410 303  -8
Mauricie17 177  7 95516 806  213 789  8 95915 088  -9
Estriendndndnd  8 386  5 909  6 80523
Outaouaisndndndnd  5 038  3 602  4 23819
Abitibi-Témiscamingue  2 082  1 796  1 79216  1 439  1 555     89161
Chaudière-Appalaches-Nord12 653  3 30412 180  4  8 926  3 920  8 319  7
Chaudière-Appalaches-Sudndndndnd10 560  6 057  8 01032
Lanaudière33 65211 61429 5271429 77211 72424 43222
Laurentides28 59010 60222 7582622 28011 74915 71842
Montérégie-Est39 66711 73836 0981033 19813 59931 328  6
Montérégie-Ouest36 129  8 96436 125  031 87612 83029 732  7
Centre-du-Québec23 237  9 17318 8192416 050  9 14214 37012
Le Québec24 237s.o.22 694  717 707s.o.16 685  6

2 Valeur moyenne mise à jour à la suite de la compilation additionnelle de transactions.

Valeur régionale moyenne des terres agricoles transigées au Québec en 2019

Les données de la cartes se retrouvent dans le tableau précédent dans la colonne Terres agricoles 2019 - Moyenne
Source : La Financière agricole du Québec.

Méthodologie et définitions

Les données présentées dans cette publication portent sur des transactions de terres compilées et analysées par la FADQ. Ces transactions concernent les ventes de terres effectuées dans des conditions normales.

Ces données s’appliquent à un ensemble de transactions comportant des valeurs très différentes selon les caractéristiques des superficies transigées (situation géographique, type de sol, usage, etc.). Les données présentées fournissent une information sur l’ordre de grandeur et l’évolution générale de la valeur des terres dans une région donnée ou à l’échelle du Québec.

Définitions

Les terres en culture sont les superficies cultivables, transigées sans bâtiments. De plus, elles excluent les pâturages, les vergers, les érablières et les boisés.

Les terres agricoles regroupent, en plus des terres en culture, toutes les autres superficies agricoles, dont les pâturages, les vergers, les érablières et les boisés. Pour les transactions de terres comportant des bâtiments, seule la valeur attribuable aux superficies est retenue, celle des bâtiments étant retranchée de la valeur totale de la transaction.

Calcul des valeurs moyennes pour l'ensemble du Québec

Le calcul des valeurs régionales moyennes des terres agricoles est basé sur la moyenne arithmétique de la valeur du prix à l’hectare extrait des transactions compilées dans une région donnée. Pour calculer la valeur pour l’ensemble du Québec, le prix à l’hectare retenu provient de l’ensemble des transactions de terres agricoles compilées.

Présentation des données régionales

Un minimum de huit transactions par région est nécessaire annuellement pour présenter l’information détaillée à l’échelle régionale.

Découpages territoriaux

Les données régionales sont présentées sur la base des régions administratives du Québec, à l’exception des régions de la Chaudière-Appalaches et de la Montérégie, qui sont divisées en sous-régions.

  • Chaudière-Appalaches-Nord : ville de Lévis et MRC de L’Islet, Montmagny, Bellechasse et Lotbinière.
  • Chaudière-Appalaches-Sud : MRC de La Nouvelle-Beauce, Robert-Cliche, des Etchemins, de Beauce-Sartigan et des Appalaches.
  • Montérégie-Est : agglomération de Longueuil et MRC de Brome-Missisquoi, de La Haute-Yamaska, d’Acton, de Pierre-De Saurel, des Maskoutains, de Rouville, du Haut-Richelieu, de La Vallée-du-Richelieu et de Marguerite-D’Youville.
  • Montérégie-Ouest : MRC de Roussillon, des Jardins-de-Napierville, du Haut-Saint-Laurent, de Beauharnois-Salaberry et de Vaudreuil-Soulanges.