Avis de modifications de notre Politique de confidentialité

Une mise à jour de la Politique de confidentialité pour le site Web de La Financière agricole a été publiée et mise en vigueur le 7 novembre 2023.
Voir l'Avis de modifications de la Politique de confidentialité pour en savoir plus.

Fermer l'infobulle
Passer au contenu
La Financière agricole du Québec

Options d'accessibilite

Les options suivantes peuvent améliorer votre expérience de navigation dans notre site. Sélectionnez celles qui vous conviennent.

Feuille de style

Taille du texte

Pratique 2 – Protection des sols hors saison

Pratique 2 – Protection des sols hors saison

La pratique de la protection des sols hors saison fait partie de la RPA étant donné que les précipitations, la fonte de la neige et le vent peuvent entraîner d'importants phénomènes d'érosion hydrique et éolienne.

À l'échelle d'un hectare cultivé, cela peut se traduire par la perte de plusieurs tonnes de sols chaque année, préjudiciable à la fois à la productivité des champs, mais aussi, notamment, à la qualité des eaux de surface dans les bassins versants agricoles.

Saviez-vous que vous pourriez obtenir de l’accompagnement agronomique?

Protéger les sols avec des résidus de cultures ou des cultures de couverture, en appliquant l'une des pratiques suivantes :

Pratique 2A – Aucun travail de sol automnal

Pratique consistant à ne faire aucun travail de sol après la fin des récoltes de cultures annuelles, de façon à laisser les résidus de culture au sol entre les années de culture.

Conditions

  • Les résidus de culture doivent être présents sur la surface du sol pendant la saison hivernale, et ce, au moins jusqu'au 15 mars de l’année suivante.
  • Il n’y a pas de pourcentage minimal de couverture du sol par les résidus à respecter.
  • La pratique qui consiste à ne pas faire de travail de sol à l’automne et à faire un semis direct au printemps suivant sans avoir implanté une culture de couverture est admissible à la pratique 2A.
  • Le « strip-till », qui est un travail réduit du sol, est admissible. En effet, seule la bande de sol qui va accueillir le semis ou la plantation est travaillée par l’équipement.
  • Le drainage d’un champ constitue un travail du sol important, donc inadmissible à la pratique 2A. Cela implique de creuser des tranchées et/ou détruire une partie des résidus de la culture laissée sur place.
  • Le travail superficiel du sol pour incorporer les engrais de synthèse n'est pas admissible.
  • Le travail superficiel du sol est admissible seulement pour incorporer les engrais organiques. Une attention particulière doit être portée à l’ajustement des équipements pour que le travail demeure superficiel.

Exemples d’équipements qui permettent l’incorporation superficielle des engrais organiques

  • Déchaumeuse à dents
  • Déchaumeuse à disques (si ajustée à une profondeur de 2 po)
  • Vibroculteur
  • Herse
  • Peigne de désherbage (en dernier recours)
  • Décompacteur (aérateur de surface) – Attention de ne pas confondre avec une sous-soleuse (travail profond du sol)
  • Tasse-résidus
  • Passage du semoir à la suite de l’épandage d’engrais organique (pratique contribuant à l’incorporation)

Exemples d’équipements inadmissibles qui ne font pas un travail superficiel du sol

  • Herse animée (rotative ou alternative)

  • Charrue

  • Équipement pour le travail vertical du sol « Vertical tillage »

  • Cultivateur « Chisel »

  • Sous-soleuse

  • Pulvériseur à disques déportés « Offset »

Exemples d'admissibilité
Pratiques culturales :
année de culture 2022
Pratiques culturales :
printemps 2023
Pratique admissibleDéclaration annuelleAdmissibilité
Aucun travail automnal après la récolte de la culture principaleRésidus de culture en place minimalement jusqu'au 15 marsA2022Oui
Travail réduit (chisel) après la récolte de la culture principaleSans objetA2022Non

Pratique 2B – Culture de couverture hivernale

Pratique consistant à semer une plante ou un mélange de plantes après la récolte de cultures annuelles (en dérobée) ou pendant la croissance de cultures annuelles (en culture intercalaire) ou encore lors d'une jachère, de façon à couvrir le sol entre les années de culture.

Conditions

  • Vous devez vous référer à votre conseiller agricole, à votre conseiller en agroenvironnement du réseau Agriconseils ou au Guide des cultures de couverture en grandes cultures du CRAAQ 2022 pour les périodes possibles d'ensemencement selon les cultures implantées et les zones de production.
  • Les céréales d'automne sont admissibles comme culture de couverture hivernale si elles ne sont pas récoltées ou pâturées dans l'année suivante.
  • L'implantation d’une culture de couverture en utilisant les rejets de battage des céréales est admissible. (Le passage d’une herse est recommandé pour favoriser une levée uniforme.)
  • La pratique qui consiste à implanter une culture fourragère pérenne au printemps, en même temps qu'une culture de céréales (« céréales grainées »), n’est pas considérée comme une culture de couverture admissible, si la prairie est récoltée ou pâturée l’année suivante.
  • Les cultures de couverture hivernale :
    • ne doivent pas être détruites (chimiquement ou mécaniquement), fauchées, pâturées ou récoltées à l'automne;
    • doivent être laissées en place pendant l'hiver, et ce, au moins jusqu'au 15 mars de l’année suivante;
    • ne doivent pas être récoltées ou pâturées dans l'année suivante.
  • L'implantation lors d'une jachère correspond à implanter uniquement une culture de couverture (sans culture principale) sans la détruire, la faucher, la récolter ou la pâturer à l’automne. Elle doit couvrir le sol au moins jusqu'au 15 mars de l'année suivante.  La culture de couverture ne doit pas être récoltée ni pâturée l'année suivante.
Exemples d'admissibilité
Pratiques culturales :
année de culture 2022
Pratiques culturales :
printemps 2023
Pratique admissibleDéclaration annuelleAdmissibilité
Implantation d'une culture de couverture après le semis de la culture principale OU dans une année de jachèreCulture de couverture en place minimalement jusqu'au 15 marsB2022Oui
Implantation d'une culture de couverture après le semis de la culture principale, puis destruction automnaleSans objetB2022Non

Pratique 2C – Aucun travail de sol automnal et culture de couverture hivernale

Aucun travail de sol automnal et implantation d’une culture de couverture hivernale. Cette pratique est une combinaison des pratiques A et B.

Conditions

  • Vous devez vous référer à votre conseiller agricole, à votre conseiller en agroenvironnement du réseau Agriconseils ou au Guide des cultures de couverture en grandes cultures du CRAAQ 2022 pour les périodes possibles d'ensemencement selon les cultures implantées et les zones de production.
  • Les céréales d'automne sont admissibles si elles ne sont pas récoltées ou pâturées dans l'année suivante.
  • La pratique qui consiste à implanter une culture fourragère pérenne au printemps, en même temps qu'une culture de céréales (« céréales grainées »), n’est pas considérée comme une culture de couverture admissible, si la prairie est récoltée ou pâturée l’année suivante.
  • Les cultures de couverture hivernale :
    • ne doivent pas être détruites (chimiquement ou mécaniquement), fauchées, pâturées ou récoltées à l'automne;
    • doivent être laissées en place pendant l'hiver, et ce, au moins jusqu'au 15 mars de l’année suivante;
    • ne doivent pas être récoltées ou pâturées dans l'année suivante.
  • Le travail superficiel du sol est admissible seulement pour incorporer les engrais organiques.
  • Le travail superficiel du sol pour incorporer les engrais de synthèse n'est pas admissible.

Exemples d’équipements qui permettent l’incorporation superficielle des engrais organiques

  • Déchaumeuse à dents
  • Déchaumeuse à disques (si ajustée à une profondeur de 2 po)
  • Vibroculteur
  • Herse
  • Peigne de désherbage (en dernier recours)
  • Décompacteur (aérateur de surface) – Attention de ne pas confondre avec une sous-soleuse (travail profond du sol)
  • Tasse-résidus
  • Passage du semoir à la suite de l’épandage d’engrais organique (pratique contribuant à l’incorporation)

Notez qu’une attention particulière doit être portée à l’ajustement de ces équipements pour que le travail demeure superficiel.

Exemple d’équipements inadmissibles qui ne font pas un travail superficiel du sol

  • Herse animée (rotative ou alternative)
  • Charrue
  • Équipement pour le travail vertical du sol « Vertical tillage »
  • Cultivateur « Chisel »
  • Sous-soleuse
  • Pulvériseur à disques déportés « Offset »
Exemples d'admissibilité
Pratiques culturales :
année de culture 2022
Pratiques culturales :
printemps 2023
Pratique admissibleDéclaration annuelleAdmissibilité
Aucun travail de sol automnal ET
implantation d'une culture de couverture après le semis d'une culture principale
Résidus de culture et culture de couverture en place minimalement jusqu'au 15 marsC2022Oui

Pratique 2D – Aucun travail de sol printanier en combinaison avec aucun travail de sol automnal et culture de couverture hivernale

Cette pratique est une combinaison des pratiques A et B auxquelles ne s'ajoute aucun travail du sol jusqu'après le semis du printemps suivant.

Conditions

  • Vous devez vous référer à votre conseiller agricole, à votre conseiller en agroenvironnement du réseau Agriconseils ou au Guide des cultures de couverture en grandes cultures du CRAAQ 2022, pour les périodes possibles d'ensemencement selon les cultures implantées et les zones de production.
  • Les céréales d'automne sont admissibles si elles ne sont pas récoltées ou pâturées dans l'année suivante.
  • La pratique qui consiste à implanter une culture fourragère pérenne au printemps, en même temps qu'une culture de céréales (« céréales grainées »), n’est pas considérée comme une culture de couverture admissible. Puisque la prairie sera récoltée ou pâturée l’année suivante.
  • Les cultures de couverture hivernale :
    • ne doivent pas être détruites (chimiquement ou mécaniquement), fauchées, pâturées ou récoltées à l'automne;
    • doivent être laissées en place pendant l'hiver, et ce, au moins jusqu'au 15 mars;
    • ne doivent pas être récoltées ou pâturées dans l'année suivante.
  • Au printemps suivant l’implantation de la culture de couverture, les techniques de semis suivantes sont admissibles  :
    • semis direct
    • culture sur billon
    • « strip-till », qui est un travail réduit du sol. Seule la bande de sol qui va accueillir le semis ou la plantation est travaillée par l’équipement.
  • La préparation du lit de semence est inadmissible.
  • Le travail superficiel du sol à l’automne est admissible seulement pour incorporer les engrais organiques.

Exemples d’équipements qui permettent l’incorporation superficielle des engrais organiques

  • Déchaumeuse à dents

  • Déchaumeuse à disques (si ajustée à une profondeur de 2 po)

  • Vibroculteur

  • Herse

  • Peigne de désherbage (en dernier recours)

  • Décompacteur (aérateur de surface) – Attention de ne pas confondre avec une sous-soleuse (travail profond du sol)

  • Tasse-résidus

  • Passage du semoir à la suite de l’épandage d’engrais organique; cette pratique contribue à l’incorporation.

Notez qu’une attention particulière doit être portée à l’ajustement de ces équipements pour que le travail demeure superficiel.

Exemples d’équipements inadmissibles qui ne font pas un travail superficiel du sol

  • Herse animée (rotative ou alternative)

  • Charrue

  • Équipement pour le travail vertical du sol « Vertical tillage »

  • Cultivateur « Chisel »

  • Sous-soleuse

  • Pulvériseur à disques déportés « Offset »

Notez que cette pratique chevauche deux années, donc aucune aide financière n'est calculée pour celle-ci la première année. Les superficies prévues pour cette pratique au printemps doivent être déclarées lors de la déclaration de l'automne précédent pour qu'une aide financière puisse être reçue l'année suivante.

Exemples d'admissibilité
Pratiques culturales
Année de culture 2022
Pratiques culturales
Printemps 2023
Pratique admissibleDéclaration annuelleAdmissibilité
Aucun travail de sol automnal ET
implantation d'une culture de couverture après le semis d'une culture principale
Résidus et culture de couverture en place minimalement jusqu'au 15 mars
Aucun travail de sol au printemps jusqu'après le semis de la culture principale
D2022 et 2023Oui

Aidez-nous à améliorer notre site Web

Cette page vous a-t-elle été utile?
L'information est-elle facile à comprendre?