La Financière agricole du Québec

Options d'accessibilite

Les options suivantes peuvent améliorer votre expérience de navigation dans notre site. Sélectionnez celles qui vous conviennent.

Feuille de style

Taille du texte

Initiative ministérielle de rétribution des pratiques agroenvironnementales

Pratiques admissibles

 Période d’inscription terminée : totalité de l’aide financière déjà accordée et aucune réouverture prévue en 2022.

L'Initiative s'adresse principalement aux entreprises qui exploitent des superficies en cultures annuelles en champs (grandes cultures et cultures horticoles). Toutefois, la pratique 5 vise plus largement l'ensemble des producteurs agricoles, qu'ils soient exploitants de superficies en productions végétales (incluant les cultures pérennes) ou d'élevage.

Pratiques applicables selon les types de production
Pratiques admissiblesGrandes cultures annuellesCultures horticoles annuellesAutres productions
1. Diversification des culturesCultures de maïs et soyaInadmissibleInadmissible
2. Protection des sols hors saisonAdmissibleAdmissibleInadmissible
3. Réduction de l'usage des herbicidesAdmissibleAdmissibleInadmissible
4. Semences non traitées aux insecticidesMaïs grain et fourragerMaïs sucréInadmissible
5. Aménagements favorables à la biodiversitéAdmissibleAdmissibleAdmissible

Consultez les pages des pratiques admissibles à l'Initiative pour connaître leur description et leurs conditions particulières d'admissibilité.

Informations complémentaires aux pratiques admissibles

Une entreprise qui applique déjà une ou des pratiques admissibles peut s'inscrire et obtenir une rétribution pour les pratiques qui seront maintenues ou mises en place pendant les trois années de participation.

Il n'est pas possible d'obtenir rétroactivement de l'aide pour les années précédant la mise en place de l'Initiative. Notez toutefois que les aménagements favorables à la biodiversité, admissibles à la pratique 5, et qui sont déjà en place et qui le demeurent pendant la durée de l'Initiative sont admissibles. Les pratiques éprouvées et reconnues par le Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ), les stratégies d'intervention les plus appropriées et les recommandations émises par le Réseau d'avertissements phytosanitaires (RAP) sont complémentaires aux conditions particulières de l'Initiative.

Plusieurs pratiques peuvent être déclarées pour une même superficie.

Il n'y a pas de budget alloué par pratique. Vous pouvez mettre en place une seule pratique ou une combinaison de pratiques au cours des trois années de participation.

Il n'est pas nécessaire d'appliquer toutes les pratiques agroenvironnementales pour s'inscrire à l'Initiative, mais vous devez appliquer au moins une pratique au cours de la période de participation de trois ans. Vous avez le choix des pratiques à appliquer annuellement.

Les pratiques pourraient être admissibles même si elles ne correspondent pas aux normes culturales à respecter en ASREC. Toutefois, les cultures et pratiques mises en place doivent :

  • respecter les normes et pratiques agronomiques généralement reconnues;
  • respecter les conditions particulières prévues pour chaque pratique et indiquées dans le texte de l'Initiative.

Seules les superficies de terres agricoles situées au Québec sont admissibles à une aide financière.

Obtenir de l’accompagnement dans la mise en place de pratiques agroenvironnementales

En complémentarité avec l’Initiative, pour obtenir de l'accompagnement dans la mise en place de pratiques agroenvironnementales au sein de votre entreprise, contactez le réseau Agriconseils de votre région ou composez le 1 866 680-1858.

En effet, pour assurer le succès dans l’adoption de nouvelles pratiques, un soutien financier est disponible pour des services-conseils en agroenvironnement dans le cadre du Programme services-conseils (PSC) du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ). Depuis le 1er avril 2022, une nouvelle initiative, l’approche-mandat, s’est ajoutée à l’offre de services-conseils en agroenvironnement. L’approche-mandat est facile d’accès pour les entreprises. Le montant maximum pour des services-conseils en agroenvironnement a été majoré de 15 000 $ à 17 500 $.

Le MAPAQ a mandaté les réseaux Agriconseils pour administrer les aides financières gouvernementales destinées aux services-conseils agricoles et agroalimentaires.

Le réseau de votre région pourra vous proposer des services-conseils adaptés à vos besoins. Il vous expliquera également les aides financières qui peuvent les accompagner.